vitre-cassee

Vitres cassées d’une voiture : quelle indemnisation ?

Camille de Leocare  29 Déc. 2022  •  5 min. de lecture

On a brisé une ou plusieurs vitres de votre voiture ? Une situation malheureusement fréquente et particulièrement énervante 😠. Heureusement, votre assureur est à vos côtés pour prendre en charge ce sinistre auto. Mais quelle est l’étendue de cette garantie ? Quelles démarches devez-vous effectuer ? Combien allez-vous devoir payer pour les réparations ? Leocare vous dit tout de la prise en charge de vos vitres auto cassées !

Quelles garanties sont applicables pour les réparations de vitres cassées de voiture

Votre contrat d’assurance auto conjugue plusieurs garanties contre les différents types de sinistres auto. Sa composition varie d’une formule à l’autre. Trois de ces garanties peuvent être activées pour la prise en charge d’une vitre cassée. Concrètement, l’origine du sinistre détermine l’assurance mise en place par l’assureur et, par conséquent, le niveau de la prise en charge.

La garantie bris de glace

Cette garantie optionnelle s’applique généralement pour une ou plusieurs vitres brisées, en dehors d’un accident de voiture. Elle couvre le pare-brise, les vitres latérales ou la lunette arrière. Si votre véhicule possède un toit vitré, il est important de le signaler à votre assureur au moment de la souscription, afin de prévoir sa prise en charge. Pour être clair, ne faites pas l’économie de la garantie bris de glace, surtout si vous ne bénéficiez pas d’un garage ou d’un parking privatif. En effet, les actes de vandalisme sur la voie publique sont malheureusement nombreux.

Concrètement, cette garantie peut être activée lorsque vous déclarez une ou plusieurs vitres fissurées ou cassées sans autres dégâts ni préjudices (vol ou tentative de vol). Attention, cette couverture ne prend pas en charge le changement de vitre pour fêlure ou rayure. Chez Leocare, l’option bris de glace est incluse, dès notre formule tiers + 😊.

La garantie vandalisme

Comprise dans les formules tous risques, cette couverture prend en charge toutes les dégradations volontaires de votre auto (rayures, tags, pneus crevés, rétroviseurs arrachés, vitres cassées ou autre destruction intentionnelle). Elle offre donc, une couverture plus large que la garantie bris de glace. La garantie vandalisme s’impose dans les secteurs les plus exposés aux incivilités, notamment dans les villes où l’incendie de voitures est malheureusement courant 💥.

La garantie catastrophe naturelle

Grêle ou objet projeté par le vent, ces intempéries peuvent impacter les vitres de votre voiture. À ce propos, la garantie catastrophe naturelle ne se souscrit pas seule : elle est comprise dans l’option garantie dommages. Cette dernière est à contracter si vous avez choisi d’assurer votre véhicule au tiers, dans une zone à risques climatiques élevés. Attention, pour être activée, cette couverture nécessite la parution d’un arrêté ministériel de catastrophe naturelle.

L’info Leocare :

En l’absence d’arrêté de catastrophe naturelle, vous pouvez, si votre contrat la comporte, demander l’activation de la garantie tempête. Il vous suffit de transmettre votre demande dans les 5 jours suivant le sinistre, accompagnée d’une attestation d’une station météorologique homologuée.

Quelles démarches pour la prise en charge de vitres cassées ?

Lorsque vous constatez le sinistre, prévenez votre assureur et transmettez-lui les justificatifs requis en fonction de son origine. La démarche diffère un peu selon la garantie à activer.  Chez Leocare, c’est simple et rapide ! Vous déclarez un sinistre en quelques clics et suivez sa prise en charge, en temps réel. C’est ça la technologie au service du care !

Les vitres sont cassées non intentionnellement et sans autres dommages

L’article L113-2 du Code des assurances vous impose de prévenir votre assureur dans les 5 jours ouvrés, suivant la constatation du dommage. Il vous suffit de décrire les circonstances du sinistre, de transmettre des photos des dommages subis et un devis de réparation. L’activation de la garantie bris de glace entraîne rarement le passage d’un expert. Votre assureur prend en charge la réparation tout en appliquant les franchises prévues contractuellement.

Les vitres sont cassées suite à un acte de vandalisme

Vos vitres ont été intentionnellement cassées. Vous disposez de 48 heures pour porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie. Joignez un récépissé de dépôt de plainte et des photos des dommages subis à votre déclaration de sinistre.

Les vitres sont cassées suite à une catastrophe naturelle

Une ou plusieurs de vos vitres ont été cassées au cours d’une catastrophe naturelle. Vous disposez de dix jours, après la parution du décret de catastrophe naturelle, pour déclarer le sinistre à votre assureur. Les arrêtés de catastrophe naturelle sont publiés au Journal Officiel consultable en ligne. Vous pouvez néanmoins vous rapprocher de la commune dans laquelle le sinistre a eu lieu. Les mairies sont tenues d’afficher ces documents officiels.

Les vitres sont cassées suite à une tempête

Les vitres de votre véhicule ont été brisées au cours d’un évènement climatique. Vous disposez de 5 jours pour déclarer le sinistre à votre assureur. Joignez à votre déclaration, un justificatif de l’importance de la tempête subie. Ce document peut être obtenu depuis le site web de Météo France (à partir de 62,50 € non pris en charge par l’assureur).

Avec Leocare, la déclaration d’un sinistre s’effectue en quelques clics ! Il vous suffit de vous connecter sur notre app et de choisir l’onglet « J’ai un sinistre à déclarer ». Remplissez votre déclaration et transmettez les photos des dommages, avec la plaque d’immatriculation apparente. Vous pouvez également télécharger les documents à compléter et à transmettre.

Quel est le prix de la réparation ?

Le prix du remplacement d’une vitre dépend du type et du modèle du véhicule. Il est néanmoins possible de définir une fourchette de prix pour chaque catégorie :

  • Pare-brise : de 350 € à 1 000 €.
  • Vitre latérale : de 150 € à 300 €.
  • Lunette arrière : de 200 € à 800 €.

La réparation est prise en charge, au niveau prévu par la garantie activée par votre assureur. Sachez d’ailleurs, que la plupart des assureurs appliquent une franchise bris de glace, qui s’établit entre 100 € et 250 €.

Une vitre cassée, c’est énervant, mais rien de dramatique non plus, surtout si vous avez souscrit une assurance auto comportant les garanties nécessaires pour pallier le sinistre. Leocare prend en charge le coût des réparations ou du remplacement de votre pare-brise, vitres et optiques de phares.

FAQ Vitres de voiture cassées

C’est tout simple ! Prévenez votre assureur qui vous dirige alors vers un réparateur agréé. Certains se déplacent chez vous et vous ne réglez que la franchise prévue par votre garantie. Si vous choisissez un réparateur non agréé, vous devrez faire établir un devis de réparation et l’envoyer pour acceptation, à votre assurance.

Dans le jargon des assureurs, un bris de glace désigne une vitre cassée, non intentionnellement et sans autre dommage ni préjudice. Concrètement, si on vous a cassé une vitre pour voler vos affaires personnelles situées dans le véhicule, ce n’est pas un bris de glace, mais un vol. La réparation est donc prise en charge par la garantie vol de votre assurance auto.

Non ! Vous pouvez faire votre déclaration en toute tranquillité, votre assureur ne recalcule pas votre bonus-malus suite à une vitre cassée.

Vous avez 10 jours après la parution de l’arrêté de catastrophe naturelle pour déclarer votre sinistre. Ces 10 jours ne se décomptent donc pas, depuis la survenue du sinistre, mais à compter de l’officialisation de l’état de catastrophe naturelle !