Collision avec un animal sauvage : quelle couverture ?

Camille de Leocare  30 Déc. 2022  •  5 min. de lecture

Lors d’un accident avec un animal sauvage, quel recours est possible 🦌? Cette question vous taraude ? Rassurez-vous, nos Leoconseillers sont là pour vous guider. Le risque de percuter un animal existe, mais vous pouvez l’anticiper grâce à un contrat d’assurance auto Leocare personnalisé. Regardons cela ensemble, de plus près 😊!

Quels sont les accidents avec les animaux sauvages les plus courants ?

Savez-vous ce qu’est un animal sauvage dans le cadre de votre contrat d’assurance véhicule ? En cas d’accident avec un animal domestique, votre garantie responsabilité civile prend en charge le coût financier des dégâts que vous occasionnez. Mais pour un accident avec un animal sauvage, qui n’appartient à personne de défini, les choses sont différentes. Selon le Bulletin d’Analyse des Accidents de la Circulation (BAAC), ce type de sinistre est appelé accident sans tiers identifié. Il est occasionné quand vous, en tant que conducteur, percutez ou êtes percuté par un « obstacle mobile sans conducteur ». Du coup, c’est bien le cas lors d’un accident de voiture avec un sanglier qui a traversé la route juste devant vous 🐗… Mais cet animal n’est pas le seul considéré comme sauvage par les compagnies d’assurances ou la Sécurité routière. On en dénombre 7 autres :

  • Les chevreuils et les cerfs.
  • Les renards 🦊.
  • Les blaireaux.
  • Les lièvres et lapins 🐰.
  • Les loups.

Vous vous dites peut-être que ce genre d’accident n’arrive qu’à la campagne ? Que vous n’êtes pas concerné, puisque vous vivez en ville ? Vous avez en partie raison, mais les renards ou les lapins se trouvent parfois en ville… dans les jardins et les parcs arborés. Cette mésaventure peut donc arriver à n’importe qui même si c’est rare. D’ailleurs, rassurez-vous : les accidents avec animaux sauvages représentent seulement 5 % des sinistres avec dommages sur autoroute selon le BAAC. Au total, l’organisme en dénombre 150 par an, en moyenne. Bref, vous ne risquez pas de tomber sur un sanglier à chaque coin de rue, mais mieux vaut prévenir que guérir 😄!

Quelle indemnisation après une collision avec un animal sauvage ?

C’est une vraie question, qui peut vous inquiéter si vous ne connaissez pas encore Leocare ! Vous souhaitez tout comprendre de l’indemnisation des dégâts matériels et corporels en cas d’accident avec un animal sauvage ? C’est parti…

Le cas de l’indemnisation des dégâts matériels

Les dégâts matériels sont ceux que votre véhicule a subi. Le pare-chocs, le capot et les optiques de phares sont les zones les plus touchées lors d’un accident avec un animal sauvage. Pour les réparer avec le dédommagement de l’assurance, vous devez souscrire la garantie tous accidents, qui s’appelle aussi garantie tous dommages. Elle est souvent disponible dans un contrat d’assurance tous risques qui couvre toutes les possibilités de sinistres, comme son nom l’indique 😁! Pas de stress, elle est automatiquement souscrite si vous possédez un contrat tous risques chez Leocare.

Vous venez de percuter un chevreuil et vous avez des dégâts matériels sur votre véhicule ? Vous êtes remboursé du montant des dégâts à dire d’expert automobile. La franchise voiture dépend de la classe SRA de votre véhicule au moment de la souscription de votre contrat. Contactez vite nos Leoconseillers pour en savoir plus. Ou consultez votre contrat directement sur notre app, en quelques clics.

Bon à savoir :

Leocare va plus loin pour vous protéger efficacement. Votre véhicule est déclaré épave après un sinistre avec un animal sauvage ? Vous êtes remboursé de la valeur à neuf du véhicule assuré si ce dernier a moins de 12 mois avec un contrat tiers +🚗. Cette clause monte à 24 mois ou à 36 mois selon vos préférences dans le cadre d’un contrat tous risques. Simplicité et efficacité, c’est Leocare !

Le cas précis de l’indemnisation des dommages corporels

Grâce à la garantie Responsabilité Civile (RC) disponible dans tout contrat d’assurance voiture, vos passagers sont couverts s’ils subissent des dommages psychologiques ou physiques. Vous percutez un animal sauvage ? Cela ne change absolument rien, la responsabilité civile fonctionne. Par contre, ce n’est pas le cas pour vous, malheureusement, puisque cette garantie couvre uniquement les dégâts subis par des tiers.

Chez Leocare, les dommages corporels que vous subissez, en tant que conducteur, sont pris en charge par notre garantie protection du conducteur ! Fonctionnelle dès la souscription d’un contrat d’assurance au tiers, elle couvre les dégâts psychologiques et physiques subis. Et sur notre app, vous pouvez ajuster la franchise auto de votre garantie dommages corporels : 600 000 € ou 1 000 000 €. Souscrivez un contrat en 4 minutes et soyez couverts comme jamais auparavant !

Quelle responsabilité en cas d’accident avec un animal sauvage ?

En cas de collision avec un animal sauvage, l’accident est catalogué comme avec un tiers non identifié ou sans tiers identifié 🐺. En l’absence d’un conducteur en face (forcément), aucune assurance ne peut vous rembourser les dégâts corporels et physiques… Rassurez-vous, vous n’êtes pas considéré comme responsable du sinistre dans la plupart des cas. Un expert automobile est dépêché pour décider de votre responsabilité ou de celle de l’animal. Votre contrat stipule que les dommages corporels que vous subissez sont remboursés par la garantie protection du conducteur. Votre véhicule a subi quelques dégâts ? Notre garantie dommages tous accidents couvre les dégâts occasionnés par les animaux sauvages. Vous l’aurez compris, chez Leocare, votre protection est au cœur de nos priorités !

Quelles sont les démarches en cas d’accident avec un animal sauvage ?

Le premier réflexe à avoir après un accident avec un animal sauvage est d’avertir votre compagnie d’assurances. Ensuite, contactez la gendarmerie ou la police pour qu’elle vienne constater l’accident 🚓. Elle vous fournit un rapport qui explique les conditions de l’accident, comme un procès-verbal pour collision avec un animal sauvage 🦌.

Gagnez du temps en envoyant ce dossier rempli à l’un de nos Leoconseillers depuis l’appli Leocare ! Simple et rapide. C’est ensuite lui, qui charge un expert d’étudier le contexte de l’accident. Concrètement, ce dernier va faire une évaluation du montant de l’indemnité que nous vous devons, en fonction de votre contrat et de vos garanties. Quelques jours plus tard, les dégâts corporels, psychologiques et matériels causés par cette collision vous sont remboursés. Efficacité, transparence et accompagnement, bienvenue chez Leocare, l’assurance qui bouscule les codes de l’assurance !

FAQ Collision avec un animal sauvage

En cas d’accident avec un chevreuil, donc un animal sauvage, un expert décide de la responsabilité de la collision. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte pour décider de la responsabilité du conducteur ou de sa non-responsabilité. Tout d’abord, le lieu de l’accident. S’il est arrivé dans une zone de traversée d’animaux sauvages, définie par des panneaux de signalisation, alors le conducteur peut être tenu responsable de la collision. Si ce n’est pas le cas, l’accident est déclaré comme « inévitable », le conducteur n’est donc pas en cause ☑

En France, la faune sauvage n’a aucun propriétaire légal. Aucune personne ne peut avoir sa responsabilité engagée pour les dégâts causés par un animal sauvage. Bref, aucune personne physique et morale ne peut donc être tenue responsable des agissements des animaux sauvages. Lors d’un accident avec un animal sauvage, un conducteur est couvert par son assurance, s’il a souscrit les garanties tous dommages et protection du conducteur.

Lors d’une collision avec un animal sauvage, il est nécessaire de contacter la gendarmerie ou la police pour qu’elle puisse constater l’accident sur place. Une fois le constat fait, les forces de l’ordre donnent au conducteur un dossier que ce dernier doit remplir. Il s’agit d’un document administratif qui explique le contexte de l’accident, comme un procès-verbal traditionnel. Après remplissage et signature, le dossier doit être envoyé à l’assureur pour que l’expert statue sur la responsabilité de la collision ⚖.