Voiture grêlée : quelle est la couverture de l’assurance auto ?

Camille de Leocare  13 Jan. 2023  •  5 min. de lecture

Le dérèglement climatique occasionne de plus en plus d’intempéries ⛈️, parmi lesquelles des épisodes de grêle. Ceux-ci peuvent être à l’origine de dommages importants aux véhicules. C’est pourquoi il est primordial de souscrire une assurance auto couvrant ce risque. Voici ce que vous devez savoir pour être bien assuré contre cet aléa de la vie.

Qu’est-ce qu’une voiture grêlée ?

On dit qu’une voiture est grêlée lorsqu’elle est endommagée à la suite d’une chute de grêle. Les grêlons peuvent ainsi détériorer la carrosserie, les vitres ou encore les rétroviseurs du véhicule. Une voiture grêlée nécessite souvent d’onéreuses réparations pour être remise en état. La souscription d’une assurance auto intempéries apparaît alors indispensable. Vous pourrez ainsi retrouver rapidement un véhicule en parfait état 😉!

Quelles garanties auto protègent les assurés contre la grêle ?

Plusieurs types de contrat d’assurance peuvent vous protéger en cas de voiture grêlée :

  • Le contrat garanties bris de glace,
  • Le contrat catastrophes naturelles
  • Ou le contrat assurance auto tous risques.

La garantie « bris de glace » pour les dommages aux éléments vitrés

Les vitres et éléments vitrés du véhicule sont des éléments souvent impactés par un épisode de grêle. En souscrivant une garantie « bris de glace », vous êtes donc couvert pour certains dégâts causés par ce type d’intempéries. Elle garantit les éléments suivants de votre véhicule :

  • Le pare-brise ;
  • Les vitres latérales conducteur et passagers ;
  • La lunette arrière ;
  • Les rétroviseurs.

Cette protection est conseillée mais pas suffisante. En effet, elle ne couvre pas d’autres parties du véhicule qui sont également exposées à la grêle, comme la carrosserie.

La souscription d’une couverture tous risques contre la grêle

Vous souhaitez être indemnisé car votre voiture est touchée par un orage de grêle, rien de mieux que de choisir l’assurance tous risques. Celle-ci couvre les dégâts causés aux tiers et à votre voiture 🚗. Pour vous indemniser, il peut vous être demandé de fournir un certificat d’intempérie auprès de Météo France. Pour l’obtenir, vous devrez verser la somme de 73,20 €.1

La garantie « catastrophe naturelle » de l’assurance auto

Cette garantie vous couvre si un évènement climatique de grande ampleur vient endommager votre véhicule. La grêle fait partie de la liste des catastrophes naturelles couvertes par cette protection.

Toutefois, l’indemnisation d’une voiture grêlée par une assurance catastrophes naturelles est conditionnée à la publication au Journal officiel de la République française d’un arrêté interministériel de catastrophes naturelles. À compter de la parution de ce texte, vous devrez déclarer votre sinistre dans un délai de 10 jours pour être indemnisé.

Bon à savoir : Vous n’êtes pas couvert avec une assurance au tiers

L’assurance au tiers ne garantit pas les dégâts occasionnés par la grêle. Elle ne prend en charge que les dommages causés à autrui par votre véhicule. Elle ne prend pas en charge les dégâts éventuels causés à votre voiture dont la grêle fait partie, à la différence de l’assurance tous risques. Certaines compagnies proposent des protections complémentaires comme une assurance catastrophe naturelle incluant une prise en charge en cas de voiture grêlée.

Comment déclarer une voiture grêlée à votre assurance auto ?

Si votre véhicule est grêlé, vous disposez d’un délai de 5 jours pour déclarer le sinistre auprès de votre compagnie d’assurances.

À réception de votre déclaration, il est possible que votre assureur mandate un expert pour évaluer le coût de la réparation de votre voiture. Ce dernier a pour mission de vérifier que les dégâts signalés relèvent bien d’un orage de grêle. S’il le confirme, votre compagnie d’assurances prendra en charge les travaux de remise en état nécessaires.

Quel est le montant de l’indemnisation pour une voiture grêlée ?

Le montant de l’indemnisation d’une voiture grêlée dépend du coût de l’intervention nécessaire et des conditions prévues dans votre contrat d’assurance. Si les impacts ne sont pas trop importants, un débosselage peut suffire. À titre d’exemple, il faut alors compter entre 2 000 et 2 500 € HT pour traiter 300 bosses2💸. Si les dégâts sont conséquents, il faudra changer un ou plusieurs éléments de carrosserie. Dans ce cas de figure, le montant de la réparation est bien plus élevé et peut parfois avoisiner le coût du véhicule 😱.

Quelle que soit votre situation, la franchise prévue au contrat pour ce type de dommage sera déduite de la prise en charge par votre assureur.

Quelles sont les options si votre voiture n’est pas réparable 🤔?

Si les dommages constatés sur votre véhicule rendent impossible sa réparation, vous pouvez opter pour l’une des deux solutions suivantes :

  • Lui céder votre véhicule en contrepartie d’une indemnisation à hauteur de sa valeur avant sinistre, déduction faite de la franchise ;
  • Conserver votre voiture en bénéficiant d’une indemnité correspondant à la valeur du classement épave, franchise déduite.

Il est essentiel d’être bien protégé par une assurance voiture grêlée et de choisir une assurance réactive. Faites confiance à Leocare, l’assurance 100 % mobile et flexible 🥳. Grâce à notre application intuitive, vous pouvez effectuer toutes vos démarches en quelques clics seulement, du changement de vos formules d’assurance au suivi d’un sinistre. Un gain de temps précieux pour une couverture optimale à un prix très compétitif.

FAQ en cas de voiture grelée

Les assurances suivantes vous couvrent totalement ou partiellement en cas de voiture grêlée:

  • L’assurance auto tous risques : elle couvre tous les dommages à votre véhicule en lien avec un épisode de grêle.
  • La garantie « bris de glace » : elle intervient uniquement pour les dégâts occasionnés aux éléments vitrés du véhicule.
  • La garantie « catastrophes naturelles » : elle est utile si l’épisode de grêle représente un événement climatique de grande ampleur, reconnu comme tel par un arrêté interministériel.

La grêle n’est pas, à elle seule, un événement climatique s’apparentant à une catastrophe naturelle. Cependant, il peut arriver des intempéries majeures durant lesquelles surviennent des épisodes de grêle faisant l’objet d’un arrêté de catastrophe naturelle. La parution de cet arrêté facilitera votre indemnisation.

Si vous faites réparer votre véhicule, il est rare de ne pas devoir à votre assureur une franchise. Un cas de figure peut toutefois exister : si vous avez souscrit une garantie « bris de glace » sans franchise et que les dégâts occasionnés par la grêle ne portent que sur les éléments vitrés de votre voiture.