assurance voiture confinement

Assurance voiture et confinement : des changements à prévoir ?

Camille de Leocare  30 Déc. 2022  •  3 min. de lecture

Comme tout le monde, les confinements de 2020 et 2021 ont bousculé vos habitudes. Votre voiture est restée au garage pendant de longues semaines 🅿️, diminuant aussi, le risque d’accident de la route. Le taux de sinistre baissant, qu’en est-il d’une diminution de votre prime d’assurance auto ? Est-elle envisageable ? Une suspension de l’assurance auto est-elle également possible ? Leocare, la néo-assurance 100 % digitale, est là pour répondre à toutes vos questions 😊

A noter

Cet article a été rédigé à titre purement informatif. Les garanties et situations décrites sont susceptibles de ne pas être incluses dans l’offre d’assurance Leocare.

Assurance auto et confinement : peut-on demander une réduction ?

Comme vous empruntez moins votre véhicule pendant un confinement, il serait logique d’avoir une réduction sur votre assurance voiture, non 😉?

Réduction d’assurance auto : que dit la loi ?

Pour bien comprendre les changements de prix d’une assurance voiture, il faut consulter l’article L113-4 du Code des assurances. En ce qui concerne vos droits à une baisse de la prime d’assurance, la loi est très claire : « L’assuré a droit, en cas de diminution du risque en cours de contrat, à une diminution du montant de la prime ». En gros, oui, vous avez tout à fait le droit de demander une baisse du prix de l’assurance ! Vous le saurez 😊.  Mais attention, quand les risques croissent, il y a augmentation de l’assurance auto. Le principe fonctionne dans les deux sens.

Démarches simplifiées avec Leocare !

Pour bénéficier d’une promotion sur votre assurance auto lors d’un confinement, vous devez rédiger une lettre en recommandé avec Accusé de Réception (AR). Cela peut paraître un peu complexe, mais l’association UFC Que Choisir a eu la bonne idée de proposer un modèle type aux assurés.

Gagnez en simplicité et en rapidité avec l’app Leocare ! En quelques clics, vous obtenez une réduction sur votre prime d’assurance voiture, qui correspond à l’utilisation actuelle de votre véhicule 📉. C’est qui le boss ? C’est vous !

Assurance auto et confinement : peut-on demander une suspension ?

Lors d’un confinement, vous n’utilisez peut-être plus votre voiture, du fait de l’interdiction préfectorale de circuler en dehors de votre département, etc. Du coup, pouvez-vous demander une suspension d’assurance pour une auto qui ne vous sert plus 😉?

Que dit le Code des assurances sur une suspension ?

Le Code des assurances prévoit-il la suspension de votre prime d’assurance auto ? En fait, la réponse est oui… et non ! Oui, car l’article L211-1 en parle clairement. Et non parce qu’il est interdit aux assureurs, purement et simplement, de suspendre une assurance voiture ! Et ce, pour la simple et bonne raison qu’un véhicule qui ne roule pas peut quand même occasionner des dégâts envers un tiers. Ce n’est pas clair ? En fait, le risque d’accident et d’incendie existe même pour un véhicule à l’arrêt. Du coup, vous prenez le risque de ne plus être couvert pour la responsabilité civile, en suspendant votre assurance auto.

La non-suspension d’assurance automobile : une surprime ?

Le directeur du comparateur d’assurance Hyperassur, Julien Fillaud, le rappelle : « Il est interdit pour un véhicule de ne pas être assuré ». Oui, c’est vrai, cela paraît injuste de payer pour un véhicule inutilisé. Vous avez presque l’impression de payer une surprime sur 12 mois ☹. Ce n’est pourtant pas le cas, car votre prime annuelle reste la même.

D’ailleurs, le Code des assurances français n’autorise pas la suspension de votre contrat, même si votre voiture n’a pas le droit de sortir du garage ! Pour bénéficier d’une baisse de votre coût de couverture auto, dirigez-vous vers une assurance petit rouleur. Avec Leocare, cette formule est souscrite en quatre minutes sur l’app ! Rapidité et flexibilité : bienvenue dans le monde de la néo-assurance 😉.

L’assurance auto au kilomètre est-elle une solution pour un confinement ?

Un rapide calcul de votre assurance auto peut vous inciter à choisir une assurance au kilomètre, si vous estimez être un petit rouleur. Mais est-ce si rentable que cela ? À travers les comparateurs d’assurances auto, il existe plusieurs formules qui vous considèrent comme petit rouleur, si vous faites moins de 10 000 kilomètres par an. Et si, en plus, vous télétravaillez souvent et que vous n’utilisez plus votre véhicule, alors cette formule est séduisante.

Intéressante le temps du confinement, l’assurance petit rouleur devient inadaptée en conditions normales d’utilisation. C’est ce que vous recherchez ? Grâce aux données de l’association de Sécurité et Réparation Automobile, le SRA, Leocare vous propose une prime d’assurance adaptée à vos besoins du moment 25 % moins chère que la concurrence !

La FAQ Assurance voiture et confinement

La Fédération Française de l’Assurance (FFA) considère que l’article L113-4 du Code des assureurs ne peut être invoqué dans le cadre d’un confinement. Alors que la loi parle d’une baisse possible du coût d’une assurance quand les risques sont réduits, la FFA précise que ce n’est pas le cas lors de cet évènement ponctuel. La circulation diminue et le nombre d’accidents avec elle. Toutefois, le risque encouru par un assuré lorsqu’il conduit reste le même, qu’importe la circulation. Un remboursement de la prime d’assurance est impossible, car un contrat signé doit être respecté.

L’assurance auto est une protection obligatoire, prenant en compte, au minimum, la responsabilité civile. Elle prévient les dommages reçus par une personne ou occasionnés par le véhicule, que celui-ci soit à l’arrêt ou en circulation. Ce type d’assurance concerne tous les Véhicules Terrestres A Moteur (VTAM) qui ne se déplacent pas sur des rails. Il existe maintenant de nombreuses formules d’assurance qui s’adaptent à tous les profils d’assurés et à leurs besoins. Découvrez toutes les offres de Leocare, la néo-assurance qui prend soin de vous et de votre auto !