Réparation carrosserie : tout savoir

Camille de Leocare  06 Jan. 2023  •  5 min. de lecture

La carrosserie est l’un des éléments d’une voiture les plus exposés aux dégradations. Cette enveloppe est pourtant essentielle à la sécurité des personnes se trouvant à l’intérieur du véhicule. Elle doit, ainsi, être dans le meilleur état possible. Types de réparations, coût, assurance carrosserie… Leocare, le néo-assureur engagé, fait un tour complet du sujet.

Carrosserie : définition légale 🚗

La carrosserie est définie par le Code de la route comme une enveloppe métallique recouvrant tout véhicule motorisé. Cet habillage compose le châssis, abritant lui-même le conducteur, les passagers, ainsi que leurs effets personnels. La carrosserie constitue un élément de protection et de sécurité, notamment en cas d’accident de voiture. C’est pourquoi il est primordial qu’elle soit en bon état.

À défaut, un accrochage peut, par exemple, faire se décrocher le pare-chocs et créer un suraccident. Autre exemple : des portières qui s’ouvrent et se ferment mal, du fait de la formation de rouille ou d’un enfoncement suite à une collision. Dans ce cas, les zones de la carrosserie encadrant les vitres peuvent laisser entrer les fumées d’échappement nocives, au sein de l’habitacle.

Pour toutes ces raisons, la carrosserie est soumise au contrôle technique. En cas d’anomalies graves relevées lors de ce test, vous devez effectuer une réparation auto afin d’y remédier 🔧.

Bon à savoir : le délai imparti pour passer la contre-visite

Des défaillances majeures ou critiques imposent de passer une contre-visite pour faire vérifier les réparations. Celle-ci doit être effectuée dans un délai de 2 mois, à compter de la date de la première visite. Attention, en cas de défaillances critiques, vous n’êtes plus autorisé à circuler, dès minuit, le jour du contrôle.

La réparation de la carrosserie

Suivant l’ampleur des dégâts, les réparations sur votre auto peuvent être simples, comme très complexes.

Les types de réparations

Pour faire retrouver à la carrosserie sa forme originelle, 5 principaux produits et techniques de réparation sont à distinguer :

  • Le crayon de carrosserie et l’efface-rayures, pour les rayures superficielles.
  • Le masticage, pour reboucher les rayures un peu plus profondes et les petits trous.
  • Le débosselage, pour redresser la carrosserie (on utilise pour ce faire une tige courbée).
  • Le banc de redressage, une sorte de châssis roulant muni d’une équerre hydraulique et d’un vérin.

Et qui dit réparation de carrosserie dit aussi marouflage (pour protéger la zone non traitée), et, bien sûr, peinture.

Peut-on réparer sa carrosserie soi-même ?

Certaines opérations, comme le débosselage et la peinture, peuvent être réalisées facilement par vous-même, si vous vous sentez l’âme bricoleuse. Mais d’autres requièrent un vrai savoir-faire. Le risque, c’est de détériorer davantage la carrosserie. Avouez que ce serait dommage… Sans compter que pour certaines interventions, il faut être équipé. Le prix d’un banc de redressement atteint facilement plusieurs milliers d’euros. Bref, autant passer par un professionnel 🙂!

Quel est le prix d’une réparation de la carrosserie ?

Les tarifs varient évidemment en fonction de l’étendue des dégâts. Pour une opération basique, comme le masticage, comptez entre 50 € et 60 € de l’heure. Pour une réparation plus complexe, les prix à l’heure démarrent à 70 € et vont jusqu’à 80 €, en moyenne.

D’une manière générale, peinture comprise, un passage chez le carrossier coûte souvent plusieurs centaines d’euros. Et parfois, plusieurs milliers 💰…

Est-ce que l’assurance prend en charge la carrosserie ?

Tout dépend du type de sinistre et surtout du responsable…
Dans le cas d’un impact ou d’une rayure (caillou, clé) non responsable sur votre carrosserie, c’est l’assurance de la personne en tort, qui indemnise votre carrosserie. A condition qu’elle soit identifiée et reconnue comme responsable, dans le constat amiable. Et ce, quelle que soit la garantie souscrite (la responsabilité civile du tiers vous couvre).
Par contre, si vous êtes responsable, si le responsable est non identifié ou s’il a pris la fuite, seule l’assurance tous risques vous indemnise.
Autre exemple : une tempête, une catastrophe naturelle ou un attentat a endommagé votre carrosserie. Si vous avez souscrit une assurance au tiers +, vous êtes couvert, mais pas avec la formule au tiers.

Et concernant la garantie collision ? Eh bien, contrairement à la garantie dommages tous accidents, celle-ci fonctionne uniquement si le tiers est identifié. Y compris en cas d’accident de voiture responsable.

Dans le cas d’un acte de malveillance, avant de faire votre déclaration de sinistre auprès de l’assurance, pensez bien à déposer plainte auprès des forces de l’ordre.

Avec Leocare, déclarez vos sinistres en quelques coups de pouce, depuis notre app ! Ce n’est pas tout. Vous pouvez aussi suivre votre dossier et ajuster vos garanties sur vos divers contrats d’assurance. Pratique, n’est-ce pas 🤗?

Leocare, c’est aussi et surtout des prestations de qualité, au meilleur prix. Dès l’assurance au tiers, bénéficiez de l’assistance 0 km et de la garantie corporelle du conducteur. Celle-ci est assortie, au choix, d’un plafond d’indemnisation de 600 000 € ou 1 000 000 €. Pour obtenir votre devis d’assurance auto en quelques minutes, rendez-vous sur notre site web !