conducteur-secondaire-bonus

Bonus-malus : comment s’applique-t-il au conducteur secondaire ?

Camille de Leocare  04 Jan. 2023  •  5 min. de lecture

Bonus-malus, conducteur principal, secondaire et occasionnel… ces notions de votre contrat d’assurance auto vous dépassent un peu ? Rassurez-vous, Leocare vous explique tout et vous dit comment ce système peut être avantageux lorsque votre conjoint ou un de vos enfants reçoit son papier rose ! 

Qu’est-ce que le système du bonus-malus ?

Le coefficient de réduction-majoration, plus connu sous l’appellation de bonus-malus module la cotisation d’assurance, à la baisse ou à la hausse, en fonction des sinistres responsables déclarés au cours d’une période donnée. Concrètement, ce système est censé récompenser les bons conducteurs et pénaliser les mauvais ! Il permet à un assuré, cumulant 13 années de conduite sans sinistre responsable, de bénéficier d’un bonus 50, c’est-à-dire d’une réduction de 50 % de sa prime d’assurance. Bien conduire vous protège et vous rapporte 💰 !

Attention

Le bonus-malus est lié au contrat d’assurance automobile, et non à un conducteur en particulier. Vous pouvez bénéficier d’un bonus sur un de vos contrats d’assurance auto et d’un malus sur un autre. Lorsque votre contrat inclut plusieurs conducteurs, le coefficient de hausse ou de baisse se calcule sur les déclarations de sinistre responsable de chacun d’entre eux. Opter pour une assurance auto conducteur secondaire est une option à bien peser.

Comment fonctionne le bonus-malus pour un conducteur secondaire ?

La non-individualisation du bonus-malus dans un contrat d’assurance auto a des conséquences à ne pas négliger. Lorsqu’un des conducteurs déclarés a un accident responsable, la correction du bonus-malus du contrat s’applique à lui-même comme à tous les autres.

L’inscription d’un jeune conducteur 🎓 en tant que conducteur secondaire sur le contrat d’un de ses parents, bon conducteur, lui permet d’accumuler de l’expérience de conduite sans avoir à payer de prime d’assurance 👌. Cela revient à assurer deux conducteurs sur une voiture avec le risque du bonus-malus, en cas d’accident responsable.

Les avantages du bonus-malus

En l’absence de sinistre responsable déclaré, le conducteur secondaire et le conducteur principal accumulent du bonus 🏆.

C’est idéal pour votre enfant ! Ainsi, lorsqu’il contracte sa propre assurance auto, il peut bénéficier d’un tarif plus avantageux. Il lui suffit de choisir un assureur, qui tient compte de son expérience de conduite, comme Leocare. Cette dernière est attestée via le relevé d’informations fourni par son ancien assureur. Oui, l’expérience et la bonne conduite payent 😊!

Les inconvénients du bonus-malus

Le conducteur secondaire est dépendant du contrat souscrit par le conducteur principal, car les deux conducteurs sont assurés sur la même voiture. Il ne peut donc pas obtenir de garanties spécifiques. Placé sous la responsabilité du conducteur principal, le conducteur secondaire a le droit d’utiliser régulièrement le véhicule assuré, mais en aucun cas quotidiennement. S’il était amené à le faire, l’assureur peut considérer cela comme une fraude et ne pas couvrir le sinistre déclaré 👮.

Le conducteur principal, bien qu’excellent conducteur, peut être malussé du fait d’un ou plusieurs sinistres responsables causés par le conducteur secondaire.

Bon à savoir : Le relevé d’informations

Un assureur analyse le profil d’un conducteur grâce à un relevé d’informations fourni par son ancien assureur. Ce document mentionne les antécédents de conduite qui lui permettent de définir le coefficient de bonus-malus de départ appliqué à sa proposition d’assurance auto.

Quelle est la différence entre conducteur secondaire et occasionnel ?

Conducteur secondaire et conducteur occasionnel ne peuvent pas conduire quotidiennement le véhicule assuré. Par ailleurs, du point de vue de l’assureur, leur statut est très différent. Le conducteur secondaire est identifié comme tel et inscrit au contrat d’assurance comme un utilisateur régulier du véhicule. Le conducteur occasionnel est une personne autorisée par le conducteur principal, à utiliser le véhicule dans le cadre d’un prêt. Cette utilisation est exceptionnelle et toujours de courte durée ⏱. Non inscrit au contrat d’assurance, le conducteur occasionnel n’est pas concerné par le bonus-malus.

L’ajout d’un conducteur secondaire à votre contrat d’assurance automobile est idéal, dès lors qu’il ne conduit pas quotidiennement. Cette solution lui permet de profiter de vos garanties, sans avoir à les payer, et d’accumuler de l’expérience de conduite 👍.

La FAQ du bonus en cas de conducteur secondaire

Oui ! Si aucun des conducteurs inscrits au contrat d’assurance ne cause un accident responsable, son bonus augmente en même temps que celui du conducteur principal. Attention, ce bonus ne concerne que le contrat pour lequel il est inscrit comme conducteur secondaire. S’il veut souscrire un contrat d’assurance automobile à son nom, son coefficient de bonus-malus sera de 1, sauf à choisir un assureur qui convertit ces années d’expérience en bonus.

Le conducteur secondaire bénéficie des mêmes garanties que le conducteur principal sans avoir à payer la prime d’assurance. Il a le droit de conduire le véhicule assuré régulièrement, mais ne peut pas le faire quotidiennement.

En cas de sinistre responsable du conducteur secondaire, le contrat est malussé. Tous les conducteurs inscrits sont alors concernés.

Le conducteur principal est la personne qui souscrit le contrat d’assurance auto et utilise quotidiennement le véhicule assuré. Inscrit lui aussi au contrat, le conducteur secondaire est sous la responsabilité du conducteur principal et ne peut pas utiliser le véhicule tous les jours.