assurance-auto-multiconducteur

Qu’est-ce que l’assurance auto multi-conducteurs ?

Camille de Leocare  04 Jan. 2023  •  5 min. de lecture

Vous prêtez régulièrement votre voiture à votre fils, votre femme ou votre mari ? Une assurance auto multi-conducteurs est conseillée pour conduire et laisser conduire avec sérénité. Elle permet à chacun des automobilistes d’être couvert, en cas de sinistre. Bref, si vous n’avez pas envie de prendre de risque ni de perdre de l’argent, vous avez intérêt à souscrire une assurance tout conducteur ! Chez Leocare, la néo-assurance 100 % en ligne, c’est très facile 😀!

Assurance tout conducteur : en quoi ça consiste ?

L’assurance auto multi-conducteurs couvre une voiture utilisée de façon régulière, par plusieurs automobilistes. En d’autres termes, chaque conducteur peut conduire le véhicule de façon autonome, c’est-à-dire seul au volant.

Concrètement, lors de la signature de votre contrat auto, vous devez faire une déclaration de conducteurs, auprès de votre assurance. Ce formulaire identifie les personnes susceptibles de prendre le volant du véhicule en question, et leur fréquence d’utilisation. Trois profils existent :

  • Le conducteur principal : comme son nom l’indique, il s’agit de la personne utilisant le plus souvent le véhicule. Il peut ou non s’agir du propriétaire de la voiture. Le contrat d’assurance est souscrit au nom du conducteur principal.
  • Les conducteurs secondaires : si plusieurs autres personnes conduisent le véhicule de façon autonome, elles doivent être déclarées auprès de l’assureur. Il peut s’agir d’un conjoint ou d’un enfant, mais également d’un voisin ou d’un ami. Dans la majorité des cas, les conducteurs secondaires bénéficient d’un même niveau de protection que le conducteur principal. Les Leoconseillers sont là pour vous guider vers la meilleure assurance auto pour conducteur secondaire.
  • Les conducteurs occasionnels : comme vous l’aurez deviné, nous parlons ici des automobilistes utilisant la voiture de façon ponctuelle ou des personnes susceptibles de l’utiliser un jour. À ce propos, sachez qu’une assurance automobile ne protège pas les conducteurs occasionnels.

Aujourd’hui, même si les assurances auto multi-conducteurs dominent le marché, certains assureurs continuent d’appliquer une clause de conduite exclusive. Mais nous ne citerons pas de noms 😉. Dans ce cas exclusif, voire carrément excluant, seul le conducteur principal est autorisé à prendre le volant. Pas très pratique, vous ne trouvez pas ?

Comment assurer votre voiture pour plusieurs conducteurs ?

Vous avez l’intention d’assurer votre véhicule pour plusieurs conducteurs ? Votre premier réflexe est de vérifier que l’assurance auto qui vous fait de l’œil ne comporte aucune clause de conduite exclusive. Si c’est le cas, l’assureur refuse catégoriquement que vous prêtiez votre voiture.

Si l’offre en question n’inclut aucune clause de conduite exclusive, c’est gagné ! Vous pouvez souscrire un contrat d’assurance auto multi-conducteurs à votre nom, en indiquant bien le nom des conducteurs secondaires.

Bon à savoir : Peut-on être le conducteur principal de deux automobiles ?

Bonne question ! En France, chaque contrat d’assurance automobile est rattaché à un véhicule, et non à une personne. Il est donc possible d’être inscrit comme conducteur principal dans deux contrats différents.

Quelle assurance tout conducteur choisir ?

Il existe plusieurs types d’assurance automobile, à choisir en fonction de vos souhaits de garanties. Pour trouver le bon contrat ou plutôt celui fait pour vous, vérifiez ces points précis :

  • Le niveau de couverture : l’assurance au tiers (ou garantie de responsabilité civile) correspond au niveau le plus bas de protection. Elle est aussi la plus accessible financièrement. L’assurance tous risques, plus onéreuse, couvre de son côté un grand nombre de situations. Les assurances auto intermédiaires, que vous connaissez peut-être sous le terme assurance au tiers +, constituent une alternative entre les deux.
  • Les exclusions de garanties : elles recensent les situations et les dommages non couverts par votre assurance auto. À ne pas négliger avant de souscrire !
  • La franchise : c’est la hantise des conducteurs mal assurés. En effet, elle correspond à la somme restant à la charge du conducteur à la suite d’un sinistre, dont il est responsable. Certaines franchises sont modulables, d’autres non 😰.

Vous êtes à la recherche d’une assurance auto multi-conducteurs performante et abordable ? Avec Leocare, découvrez tous nos contrats d’assurance en ligne ! En moyenne, ils offrent des garanties jusqu’à 25 % moins chères par rapport à la concurrence. Pourquoi chercher plus loin ?

Assurance auto multi-conducteurs : quel impact sur le prix de votre prime ?

Votre assureur prend en compte l’ensemble des conducteurs pour calculer le montant de votre prime d’assurance. Le plus souvent, l’ajout d’une seconde personne n’a que très peu d’impact sur le prix d’une assurance multi-conducteurs, particulièrement lorsque votre bonus-malus est dans le vert 👍!

Les choses se corsent si le deuxième conducteur est considéré comme un profil à risque. Une surprime peut être appliquée. Pour les assureurs traditionnels, les conducteurs moins aguerris sont :

  • Les automobilistes ayant obtenu leur permis de conduire depuis moins de 3 ans.
  • Les conducteurs malussés.
  • Les personnes ayant un historique de défaut de paiement.
Bon à savoir : changer d’assurance auto grâce à la loi Hamon

Depuis 2015, plus besoin d’attendre la date anniversaire de votre assurance automobile pour changer de contrat. Vous êtes libre de choisir un nouvel assureur. Seule condition à respecter : que l’assurance ait au moins un an.

Accident d’un conducteur occasionnel : quelles conséquences sur l’assurance ?

Il vous arrive de prêter votre voiture à vos proches ? Ce geste est loin d’être anodin, tout particulièrement s’ils ne sont pas désignés comme conducteurs secondaires, auprès de votre assureur. Notez que les risques encourus sont identiques si vous avez l’habitude de passer le volant pour vous faire conduire 😉.

Concrètement, que se passe-t-il en cas d’accident ?

Si le conducteur « emprunteur » n’est pas en tort, la garantie de responsabilité civile de l’automobiliste fautif entre en jeu. Il y a pire, sauf si vous retrouvez votre charrette cabossée 💥.

Si l’automobiliste « emprunteur » est en tort, la situation est nettement plus délicate :

  • Le malus lié au sinistre est appliqué à votre contrat, même si vous n’étiez pas au volant. Le montant de votre prime d’assurance augmente donc sensiblement. De son côté, le conducteur occasionnel fautif doit déclarer l’accident à sa compagnie d’assurances, qui le répertorie dans son relevé d’informations. Quel lien entre conducteur secondaire et bonus d’assurance ? Aucun ! Le sinistre ne majorera pas sa prime : il conduisait votre voiture, pas la sienne.
  • Si vous êtes assuré au tiers, les dégâts causés par votre ami ne sont pas pris en charge par votre assureur. Bien entendu, vous pouvez toujours essayer de négocier avec lui pour partager les frais, mais l’addition risque, quand même, d’être salée 🧂.
  • Certains assureurs prévoient une franchise augmentée en cas d’accident causé par un conducteur non désigné. Des frais supplémentaires sont donc à prévoir. Une bonne raison de choisir les bonnes garanties pour votre assurance auto.

 

La solution ? Utiliser le comparateur Leocare et assurer votre voiture pour plusieurs conducteurs !

La FAQ de l'assurance auto multiconducteur

Si vous disposez du permis de conduire, la réponse est oui ! Rien ne vous empêche de prendre le volant d’une voiture que l’on vous prête. Cependant, si vous n’êtes pas inscrit comme conducteur secondaire sur le contrat d’assurance automobile de votre ami, vous lui faites prendre des risques financiers certains 💰.

Légalement, vous avez le droit de prêter votre véhicule à toute personne détentrice du permis B, sauf si votre contrat d’assurance inclut une clause de « conduite exclusive ». Le prêt d’une voiture à un conducteur occasionnel est risqué. En cas d’accident causé par votre ami, une franchise supplémentaire est appliquée et le calcul de votre bonus-malus s’en trouve affecté.

Un conducteur occasionnel est un automobiliste amené à prendre le volant d’une voiture, de manière exceptionnelle. À ce titre, il n’est jamais mentionné dans un contrat d’assurance auto multi-conducteurs. Il ne bénéficie donc d’aucune garantie ni protection.

En théorie, un jeune conducteur a le droit de conduire n’importe quel véhicule, indépendamment de sa puissance. Certains contrats d’assurance comportent cependant une clause de « conduite exclusive ». Si tel est le cas, vous ne pouvez pas prêter votre bolide flambant neuf à un néophyte de l’asphalte !