assurance-temporaire-en-ligne

Assurance auto temporaire : tout ce qu’il faut savoir

Camille de Leocare  04 Jan. 2023  •  5 min. de lecture

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance, votre couverture est valable un an, puis est renouvelée pour la même période. Mais si vous conduisez très peu, cela peut vite s’avérer trop cher. C’est là que l’assurance auto temporaire intervient ! Vous vous demandez comment elle fonctionne ? Leocare, le néo-assureur qui bouscule le secteur de l’assurance, vous dit tout 🤓. 

Qu’est-ce qu’une assurance auto temporaire ?

L’assurance auto temporaire a été pensée pour les conducteurs, qui prennent le volant très rarement. Grâce à elle, un automobiliste peut rouler légalement entre 24 heures et 90 jours. Au-delà, il faut repasser sur une formule annuelle classique. Cette assurance auto provisoire fait partie des formules d’assurance spécifiques. Elle est inspirée de pratiques existantes dans l’assurance auto professionnelle, qui permettent l’ajustement des garanties sur de courtes périodes.

Bon à savoir :

L’assurance auto temporaire, un privilège réservé à certains conducteurs

L’assurance auto à court terme vous intéresse ? Avant de creuser le sujet, sachez qu’elle n’est généralement accordée qu’aux automobilistes de plus de 21 ans, justifiant d’au moins deux ans de permis de conduire.

Dans quels cas souscrire une assurance auto temporaire ?

L’assurance auto provisoire peut vous rendre bien des services 😇. Vous pouvez l’utiliser dans de nombreuses situations :

  • Protéger votre véhicule lors d’un voyage à l’étranger ne faisant pas partie des destinations couvertes par votre assurance auto. Les garanties s’ajoutent à votre contrat classique le temps de votre voyage.
  • Être couvert le temps de trouver un nouvel assureur, suite à une résiliation.
  • Bénéficier d’une couverture assurance lorsque vous empruntez une voiture, louez un véhicule ou si vous avez besoin d’une assurance auto week-end. Attention, la couverture location est différente de l’assurance voiture leasing.
  • Profiter d’une assurance auto pas chère si votre voiture sort rarement du garage.
  • Assurer une voiture importée de l’étranger, le temps d’obtenir son certificat d’immatriculation définitif.

Assurance auto temporaire : quelles sont les démarches à suivre ?

Souscrire une assurance auto à court terme est très facile. Vous devez simplement trouver un assureur proposant ce genre de formule, puis lui fournir les documents suivants :

  • Une copie de la carte grise du véhicule concerné.
  • Une copie de votre permis de conduire.
  • Votre relevé d’information. Si vous n’en avez pas, une déclaration sur l’honneur de votre historique de conduite peut convenir. N’oubliez aucun sinistre 😉.

Quelles sont les garanties de l’assurance auto temporaire ?

Généralement, une couverture à court terme comprend une assurance au tiers. Les dommages corporels et matériels, que vous causez, sont pris en charge. C’est ce qu’on appelle la responsabilité civile. Vous pouvez ensuite ajouter des options comme l’assistance dépannage, la garantie de protection du conducteur, la prise en charge bris de glace, etc. En revanche, l’assurance tous risques reste réservée aux contrats annuels.

Combien coûte une assurance auto temporaire ?

Pour calculer le montant de votre assurance auto provisoire, les assureurs considèrent plusieurs critères. Comme pour une couverture classique, votre profil de risque, la date d’obtention de votre permis de conduire ou encore le modèle de votre véhicule sont pris en compte. Pour une assurance temporaire d’un mois, comptez en moyenne 150 €, tous assureurs confondus. Une assurance voiture à la journée peut être facturée entre 40 € et 50 €. Si vous faites les comptes, vous déboursez moins avec une assurance auto temporaire, mais proportionnellement, elle est bien plus chère 🧮.

Quels sont les types d’assurances auto temporaires existantes ?

L’assurance auto temporaire ou provisoire s’adapte à toutes les situations. En France, la durée minimale d’un contrat d’assurance est de 24 heures. Vous avez donc la possibilité de souscrire une couverture auto pour une journée. Vous avez planifié une petite escapade au bord de la mer ? L’assurance provisoire week-end ou à la semaine est ce qu’il vous faut ! Et pour les voyages plus longs, pensez à l’assurance 1 mois. Vous pouvez vadrouiller en France, mais aussi en Europe, en toute sérénité.

Quid des exclusions associées aux assurances auto temporaires ?

Vous le savez déjà, les jeunes conducteurs ne peuvent pas souscrire d’assurance à court terme. Ils ne sont pas les seuls à être privés de cette possibilité. Les exclusions dépendent des assureurs et s’appliquent le plus souvent aux situations suivantes :

  • Voitures de luxe ✨.
  • Véhicules appartenant à une entité publique ou privée.
  • Conducteurs secondaires (une clause précisant l’exclusivité de conduite est alors incluse au contrat).
  • Automobilistes assurés via le Bureau Central de la Tarification (BCT), après une résiliation, par exemple.
  • Usagers résiliés ou déclarés responsables d’un sinistre 😬.

FAQ sur les souscription en ligne d'assurance auto temporaire

Pour bénéficier d’une couverture temporaire, vous devez simplement en faire la demande auprès d’un assureur et souscrire une assurance auto temporaire. Vous avez besoin de 3 documents :

  • La carte grise du véhicule à assurer.
  • Votre permis de conduire.
  • Votre relevé d’information ou une déclaration sur l’honneur précisant votre historique de conduite, sans omission 😇.

L’assurance à court terme permet de couvrir un véhicule pour une période allant d’une journée à 90 jours. La plupart du temps, les contrats proposés garantissent uniquement la responsabilité civile : c’est l’assurance au tiers. Vous pouvez ensuite ajouter des garanties supplémentaires, en fonction des propositions faites par votre assureur.

Pour prétendre à une assurance à court terme, vous devez avoir plus de 21 ans et avoir au moins deux ans d’expérience. Les assureurs peuvent également imposer certaines restrictions et ne pas accorder d’assurance provisoire dans les situations suivantes :

  • Automobiliste d’un modèle haut de gamme.
  • Voiture dont le propriétaire est une entité privée ou publique.
  • Véhicule assuré grâce au Bureau Central de Tarification (BCT).
  • Conducteur secondaire à assurer.
  • Assuré auto dont le contrat a été résilié ou ayant provoqué un sinistre.

Vous vous en doutez, la principale différence entre une assurance provisoire et un contrat classique est la durée de la couverture. Il faut aussi préciser que l’assurance provisoire propose, dans la majorité des cas, une couverture au tiers. Vous avez la possibilité d’ajouter des options, mais pas de souscrire un contrat au tiers + ni tous risques.