boite noir auto

Boîtes noires auto : Leocare fait toute la lumière sur la nouvelle réglementation

10/07/2022 Par

C’est officiel ! A partir du 6 juillet 2022, tous les nouveaux modèles de véhicules fabriqués dans l’Union européenne devront être équipés d’une boîte noire. Cette nouvelle réglementation s’inscrit dans une volonté de “réduire considérablement le nombre de morts et de blessés graves sur les routes de l’Union européenne” mais ce nouveau dispositif est loin de faire l’unanimité chez les automobilistes et suscite de nombreuses interrogations et même quelques craintes. Considéré comme un mouchard pour certains, jugé non dissuasif et donc inutile par d’autres, que cache réellement cette boîte noire ? Leocare lève le voile sur cette nouvelle mesure.

Toutes les données émises par les véhicules seront enregistrées par la boîte noire

? FAUX ! ?

La boîte noire fait partie des nouvelles mesures du règlement (UE) 2019/2144 du Parlement Européen. L’objectif de ce règlement ? Améliorer la sécurité routière de tous les conducteurs de l’Union Européenne en obligeant les constructeurs automobiles à installer de nombreux dispositifs de sécurité, dont la boîte noire. Elle va enregistrer de nombreuses données de conduite mais uniquement 30 secondes avant l’accident et 10 secondes après le choc afin de mieux comprendre les circonstances de l’accident.

Seules les données considérées comme comportementales seront enregistrées par le dispositif :

Contrairement aux idées reçues, en aucun cas les données personnelles, comme les conversations au sein de l’habitacle ne seront enregistrées.

Tous les véhicules sont concernés par cette disposition

? FAUX ! ?

Le règlement n’entrera en vigueur sur l’ensemble du territoire européen qu’à partir du 6 juillet 2022 pour les nouvelles homologations de voitures, camionnettes, camions et bus, et à partir du 6 juillet 2024, seulement pour les nouvelles immatriculations de véhicules.

En ce qui concerne les voitures et les camionnettes, elles devront, en plus de la boîte noire, être équipées de systèmes de sécurité avancés supplémentaires, notamment :

Les véhicules d’occasion ne sont, quant à eux, pas concernés par ce dispositif.

Les données de la boîte noire seront accessibles par tous

? FAUX ! ?

Les seules entités autorisées à exploiter les données enregistrées par la boîte noire seront :

Les assurances ne pourront pas utiliser les données stockées par la boîte noire pour statuer sur la responsabilité du conducteur dans le cadre d’une gestion de sinistres.

Le prix des assurances automobiles va diminuer

? VRAI ! ?

Concernant le prix de l’assurance, certains pensent que le prix de l’assurance est voué à augmenter, mais il pourrait bien se passer exactement l’inverse !

En effet, si l’installation de ce nouveau dispositif peut engendrer une légère augmentation du prix de vente d’un véhicule neuf, il est fort à parier que celle-ci sera largement compensée par une amélioration du comportement des automobilistes sur la route entraînant une réduction des accidents qui se traduira sur une baisse de l’adhésion annuelle.

En effet, sur le long terme, la boîte noire a des conséquences positives sur la conduite des conducteurs qui s’autodisciplinent davantage. Lancée en 2015 aux Etats-Unis, la boîte noire a déjà permis de réduire de 20% les accidents sur les routes américaines. Ce dispositif qui s’inscrit dans la logique de la “vision zéro” en 2050, prononcée par l’Association de la prévention routière, permettra très certainement à terme de réduire le prix des assurances auto. A suivre donc mais cette boîte noire n’est peut être pas si sombre finalement !

Envie de profiter d’une assurance auto jusqu’à 25% moins chère ? Ça se passe par ici ?

Partager l'article