voitures electriques

Véhicules électriques: ce qui change en 2021

11/03/2021 Christophe Djafar

L’année commence, les rayons de soleil pointent le bout de leur nez et vous pensez de plus en plus à acquérir un véhicule moins polluant. Prime à la conversion, bonus écologique, aides régionales… sachez que l’Etat a mis en place de nombreuses aides pour inciter l’achat de véhicules propres. Le récap.

Abrogation de la taxe d’assurance pour les véhicules électriques

Depuis le début de cette année, l’assurance pour voiture électrique a subi un changement majeur : l’abrogation de la taxe d’assurance pour ces types de véhicules. En effet, tous les contrats d’assurance pour les véhicules électriques ou hybrides, neufs ou d’occasion, qui ont été acquis après le 1er janvier 2021, sont désormais exemptés de la taxe sur les conventions d’assurances. Ce changement a un impact significatif sur les conducteurs de ces véhicules, qui peuvent bénéficier d’une réduction substantielle sur leur prime d’assurance. Cette modification législative pourrait également influencer les futurs acheteurs de voitures électriques ou hybrides, en rendant l’assurance pour ces véhicules plus attrayante financièrement.

Cette exonération est valable jusqu’en 2023, sur tous les contrats d’assurance auto, allant du tiers au tous risques. Le montant d’exonération de cette taxe est de 33% pour la garantie responsabilité civile et 18% pour les autres garanties. Et LA bonne nouvelle : contrairement aux assureurs traditionnels qui auront besoin de vous faire un avenant pour appliquer cette exonération, nous avons déjà supprimé cette taxe de nos assurances autos sur les véhicules neufs, soit une économie jusqu’à 15%.


Prime à la conversion

Anciennement l’équivalent de la prime à la casse, la prime à la reconversion est une aide mise à disposition des professionnels et des particuliers pour tout achat de véhicule neuf ou d’occasion. En échange de la mise au rebut de votre ancien véhicule essence immatriculé avant 2006 ou diesel immatriculé avant 2011, vous pouvez profiter d’une prime de :

Pour en profiter, il suffit de respecter les critères suivant :

Pour faire votre demande, rendez-vous sur le site du gouvernement dédié à la prime à la conversion.

Voiture électrique


Bonus écologique

Quel montant ?

Le bonus écologique fait aussi partie des aides à votre disposition lors d’un achat de véhicule électrique. Ce bonus récompense les conducteurs de voitures peu polluantes : plus l’émission en CO2 de votre voiture est faible, plus grand est le bonus.

Depuis 2020, le montant du bonus dépend de deux éléments : la catégorie de votre véhicule et votre situation. Ce bonus peut aller jusqu’à 7 000 euros si vous faites l’acquisition d’un véhicule d’un montant inférieur à 45 000 euros avant le 30 juin 2021. A partir du 1er juillet 2021, ce bonus diminue à 6 000 euros et 5 000 euros à partir du 1er janvier 2022.

Tableau bonus écologique


Comment en bénéficier ?

Au moment de l’achat en concession, deux cas de figure s’imposent :

Des aides locales…

…de la part des collectivités

En plus de bénéficier de deux aides financières d’un montant de 12 000 euros combinées, de nombreuses collectivités vous donnent accès à des aides supplémentaires lors de l’achat d’un véhicule.

…et des villes aussi !

Les villes ont aussi pour ambition de soutenir les initiatives écologiques !

Aides financement voitures électriques
  1. Drancy : 1 500€
  2. Le Grand Paris : jusqu’à 6 000€
  3. Toulouse : 5 000€
  4. Montpellier : 27% du coût d’acquisition TTC
  5. Alès : 500€
  6. Ville de Nice : 2 000€

Les bornes électriques ont aussi le vent en poupe

En complément  des aides pour votre véhicule électrique, vous pouvez également en obtenir dans le cadre d’un achat de borne électrique !

Gare au malus écologique

Afin de favoriser l’acquisition de véhicules peu polluants, l’Etat a décidé de durcir ses mesures contre les véhicules polluants.

Initialement plafonnée à 10 000 euros et destinée aux véhicules émettant plus de 138g CO2 au kilomètre, l’indice diminue à 133g CO2/km et le plafond augmente à 30 000 euros depuis le 1er janvier 2021.

Comment ça se passe ?

Vous devez payer le malus lors de la 1ère immatriculation en France de certains véhicules particulièrement polluants. Il est calculé soit selon la puissance administrative du véhicule soit selon les normes européennes en vigueur. En fonction du degré de pollution, la taxe atteint 30 000 euros pour les véhicules émettant plus de 218g de CO2 au kilomètre.

Quand et comment payer ?

Le coût de la carte grise, qui comprend le malus, est inclus dans la facture si le concessionnaire s’occupe de l’immatriculation du véhicule. Sinon, vous payez le malus lorsque vous procédez à l’immatriculation de votre véhicule auprès de l’ANTS.

Graphique malus écologique véhicule électrique


Et voilà, vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir votre prochain véhicule vert et profiter de toutes les aides disponibles. En plus de toutes ces économies, nous vous offrons chez Leocare, une assurance au prix juste directement sur votre smartphone. 2 minutes pour faire un devis et être enfin (r)assuré.e.

Partager l'article