14/06/2021

La carte verte, pas si verte que cela !

4 min de lecture
Publié par

A l’heure d’un monde de plus en plus connecté et digitalisé, l’assurance a encore de nombreux progrès à accomplir. L’une des aberrations du secteur, et non des moindres : la carte verte ! Ce “papillon” pèse lourd en termes d’impacts écologiques et financiers. Pourquoi cette petite carte verte peine-t-elle à opérer sa mue digitale ?

Un cadre juridique qui peine à évoluer

Depuis 2019, il est possible pour les détenteurs d’une mutuelle, de bénéficier sans frais d’une carte de tiers payant totalement dématérialisée. Quand ce sujet touche le monde de l’assurance… il y a encore du chemin à parcourir !

Qu’est-ce qui bloque ? Tout semble pourtant favorable à la dématérialisation : depuis le 1er juillet 2020, les 48 bureaux nationaux européens du système de la carte verte autorisent l’envoi de la carte verte en format PDF. Résultat : 19 pays de l’Union Européenne ont déjà mis en place la carte verte digitale.

infographie dématérialisation de la carte verte

En 2018, la création d’un Fichier des véhicules assurés (FVA) permet de répertorier tous les véhicules assurés. Les forces de l’ordre peuvent ainsi savoir si un véhicule roule avec ou sans assurance. 

Malgré toutes ces avancées, le Bureau Central Francais a émis un avis négatif lors de son assemblée générale en juin 2019 : pas possible de dématérialiser la carte verte ou de l’imprimer en noir et blanc. 

Pourtant, l’urgence environnementale est bien présente.

Des économies financières et environnementales non négligeables

Savez-vous combien de cartes vertes sont émises chaque année? 45 millions ! Si l’on cumule les coûts de fabrication, d’impression, de conditionnement et d’envoi de ces cartes, les assureurs français économiseraient la bagatelle de 60 millions d’euros* par an rien qu’en la digitalisant!

Quant au bilan carbone, il est tout aussi accablant : plus de 1237 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent de 1300 allers-retours Paris-New York en avion  !

Chez Leocare, il nous faut à peu près 2 minutes pour imprimer, conditionner et envoyer une carte verte. Cela veut donc dire que nous aurions pu mettre à profit plus de 1 000 heures pour vous accompagner à mieux comprendre l’assurance.

C’est pourquoi nous souhaitons alerter les pouvoirs publics et faire en sorte que les assureurs puissent aussi jouer leur part en faveur de l’environnement.

Chez Leocare, nous dématérialisons… sans pour autant déshumaniser!

Depuis notre création en 2017, nous proposons une expérience digitale simple et flexible qui permet néanmoins d’échanger avec nos Leoconseillers. Une question ? Nous sommes disponibles sur le chat de notre site et de notre application et également par téléphone et mail, garantissant ainsi un traitement 100% personnalisé de vos demandes.

Il en est de même pour la gestion de sinistres. Leocare vous permet de déclarer vos sinistres en quelques clics seulement. Résultats : des délais de traitement de sinistres raccourcis de 30%, une augmentation de la satisfaction de 50% et la garantie d’une indemnisation en moins de 24 heures.

résultats claimcare

Doit-on se résoudre au fait que le secteur de l’assurance reste à la traîne et n’amorce pas sa transition écologique ? Certainement pas ! Nous croyons à la nécessité de dématérialiser au plus vite la carte verte et faire en sorte que tous les assureurs s’engagent, à nos côtés, à reverser les économies induites par cette dématérialisation, à une association environnementale. 

Quand il s’agit de préserver l’environnement, chaque action compte.

*Coût approximatif de l’impression, conditionnement et envoi d’une carte verte : 1,36€

À lire ensuite

Les dernières nouvelles de Leocare 14/06/2021

Devenir la néoassurance de tous les Français

Vous avez pu le découvrir sur nos réseaux sociaux et dans les médias : Leocare vient de lever 15 millions d’euros. Alors oui, 15 millions d’euros, pour chacun d’entre nous, c’est une belle somme. Mais à la taille d’une entreprise, concrètement, que va-t-on en faire ? Nouveaux paliers, nouveaux services, nouveaux recrutements… on vous explique le pourquoi du comment, et en toute transparence.
Lire la suite
4 min de lecture