Assurance Auto Covoiturage

Assurance covoiturage : faut-il une assurance auto spéciale ?

Camille de Leocare  13 Jan. 2023  •  5 min. de lecture

À la recherche d’économies et soucieux de réduire votre empreinte carbone, vous pratiquez le covoiturage 🚘 ? Excellente initiative ! Mais avez-vous songé à avertir votre assurance ? Non ? Aucun souci, vous êtes bien dans la légalité 😉! Mais pour ne rien rater des bons plans en matière de covoiturage, voyons ce qu’est l’assurance covoiturage !

Qu’est-ce que le covoiturage ?

Vous connaissez probablement le principe du covoiturage. Mais cela ne coûte rien de revoir les bases 😊. Pour faire simple, le covoiturage est une pratique de partage d’un véhicule. Vous êtes alors plusieurs personnes à partager la même voiture pour vos trajets personnels ou professionnels. Depuis une dizaine d’années, les plateformes de covoiturage se développent. En quelques clics, vous trouvez un trajet pas cher pour n’importe quelle destination. Mais comment l’assurance fonctionne-t-elle dans ces cas-là ?

En plus de l’assurance responsabilité civile, qui protège le conducteur et tous les passagers, en cas de dommage envers un tiers, les compagnies proposent des couvertures en phase avec cette pratique écologique. Par exemple, l’assistance dépannage est bien souvent comprise, tout comme une garantie contre le vol des bagages. Vous craignez la panne ? Pas de panique ! La mise à disposition d’un véhicule de prêt pour rejoindre la destination d’origine est souvent garantie. Le paiement d’un hébergement pour passer la nuit en sécurité fait aussi partie des clauses disponibles.

Faut-il modifier son contrat d’assurance auto pour faire du covoiturage ?

Cette question vous préoccupe 😟 ? Eh bien, soyez rassurés, car votre assurance au tiers, comprenant la responsabilité civile, protège à la fois le conducteur et ses passagers, contre tout dommage causé à un tiers ! Vous n’avez pas l’obligation de modifier votre formule, mais vous devez informer votre assureur que vous pratiquez le covoiturage avec votre véhicule personnel.

Vous êtes chez Leocare ? Contactez-nous depuis l’app, l’un de nos Leoconseillers fera le point avec vous ! C’est simple et pas cher pour un covoiturage sans stress 😉.

Covoiturage : quelles précautions faut-il prendre pour votre assurance ?

Si vous ne changez pas de formule d’assurance, vérifiez simplement que les garanties auxquelles vous souscrivez correspondent à votre pratique du covoiturage. Pour faire simple, voici les points importants :

  • Valider les types de trajets inclus dans la formule d’assurance. Vous faites des trajets professionnels en covoiturage ? Assurez votre véhicule pour ces déplacements 😉.
  • Prendre la garantie prêt de volant si vous comptez changer de conducteur lors du covoiturage.
  • Choisir une assistance dépannage avec une franchise kilométrique basse et le prêt de véhicule en cas de panne et/ou accident, pour arriver à bon port 🚖 !

Chez Leocare, vous ne vous prenez plus la tête ! Activez la garantie « conducteur secondaire » jusque 5 fois dans l’année si vous covoiturez avec un membre de votre famille. N’ayez plus peur de la panne… Leocare inclut l’assistance 0 km dans tous ses contrats. La simplicité et la flexibilité, en 1 clic !

Passager de covoiturage : quelles précautions faut-il prendre ?

D’accord, vous ne conduisez peut-être pas si vous faites du covoiturage, mais vous devez quand même vous assurer de plusieurs choses. Tout d’abord, que le conducteur a bien son permis de conduire et que le véhicule est bien assuré ! Si vous êtes obligé de prendre le volant à un moment ou à un autre du trajet, alors vérifiez que l’assurance du conducteur prend en charge ce type de situation, surtout si vous êtes jeune conducteur. Enfin, gardez à l’esprit que vous avez tout à fait le droit de demander au conducteur la carte grise du véhicule. Prenez le temps de le faire, ça ne coûte rien, vous permet d’être serein et dans les règles 😊 !

Assurance et prêt de volant : que faut-il savoir ?

En covoiturage, le conducteur reste souvent le même du point A au point B. Cela n’implique pas de changement pour votre assurance. Mais si vous prévoyez de changer de conducteur, c’est différent. Cette exception fait même souvent partie des exclusions de garantie. Vous ne savez pas ce que c’est ? C’est quand une pratique n’est pas prévue dans le contrat d’assurance… Elle n’est donc pas couverte par votre assureur et les dégâts occasionnés ne sont pas remboursés. Mais ne vous inquiétez pas, la garantie prêt de véhicule ou prêt de volant existe pour pallier ce genre de risque 😉 !

Souscrivez cette couverture directement sur l’app Leocare, en quelques secondes…

La FAQ de l'assurance covoiturage

Seul un justificatif de trajet peut attester qu’un covoiturage a réellement lieu. Il s’agit d’un document au format papier ou numérique qui atteste des frais engendrés par le déplacement. Il donne des indications claires sur ce que le trajet coûte au conducteur et à chacun des passagers en termes de carburant, de péages ou d’usure du véhicule. Les plateformes peuvent délivrer ce type de justificatif sur simple demande du conducteur.

Les avantages du covoiturage sont très nombreux pour le conducteur et pour les passagers. Il permet tout d’abord de réduire significativement son empreinte carbone en divisant le volume de CO2 rejeté par personne au cours d’un trajet. Concrètement, il diminue aussi grandement le coût d’un trajet pour une personne, en termes de carburant et de péage.

La méthode de calcul des frais de covoiturage est simple : il faut diviser le coût total du déplacement par le nombre de personnes présentes dans le véhicule. Si le trajet a coûté 100 € pour le carburant, le péage et les frais de stationnement, et qu’il y a 5 personnes dans la voiture, alors chaque passager doit rembourser 20 € au conducteur. Mathématique !