Comment fonctionne l’assurance prêt de volant en assurance auto ?

Mon devis auto
(en 1 minute !)

Ou par marque
Icone Aide

Assistance

0 km

Icone Voiture

Véhicule de remplacement
inclus

icone contrat

Résiliation de votre ancienne
assurance prise en charge

icone stage récupération des points

Stage de récupération
de points gratuit

Le contrat d’assurance auto couvre-t-il le prêt de volant ?

Si vous prêtez votre voiture à un ami, que celui-ci a un accident et est en tort, il faut être assuré pour ce type de sinistre. C’est ce qu’on appelle le prêt de volant, une garantie complémentaire de l’assurance auto, qui est incluse dans beaucoup de contrats, mais pas forcément le vôtre.

Comme toutes les assurances, des clauses d’exclusions de garantie existent pour le prêt de voiture. Elles obligent l’assuré à ne prêter son véhicule qu’à une ou deux personnes nommées ou précisées dans le contrat d’assurance. Pas de panique, ces assurés complémentaires sont généralement cités pour les voitures de collection, de sport… qui nécessitent une protection supplémentaire 🏎.

Info
Bon à savoir

Le prêt de volant en assurance est forcément occasionnel. Si vous prêtez souvent votre voiture à la même personne, alors il devient un conducteur secondaire 👨‍✈️. Malgré ce changement, votre prime annuelle reste au même tarif chez beaucoup de compagnies d’assurances. Profitez-en pour un être en règle sans frais 😊!

À quelles conditions puis-je prêter mon volant ?

Connaissez-vous réellement le prêt de voiture en assurance de votre contrat 🤔? Chaque assureur propose des conditions spécifiques pour prêter votre véhicule. Face aux nombreuses fraudes à l’assurance voiture, les compagnies ajoutent souvent une clause de « conducteur exclusif ». C’est le cas sur votre contrat ? Alors vous avez tout simplement interdiction de prêter le volant à quelqu’un ! Autrement dit, vous êtes l’unique personne à pouvoir conduire le véhicule assuré. Si cette exception n’apparaît pas sur le contrat, voici les conditions possibles pour prêter le véhicule :

  • Vous avez le droit de prêter votre voiture aux membres de votre famille proche 👨‍👩‍👧‍👦.
  • Le prêt de volant est possible, excepté à un jeune conducteur, ce qui limite aussi le cadre familial…
  • La mise à disposition de votre voiture est autorisée, mais la franchise auto est majorée en cas d’accident responsable 📈.
  • Vous pouvez céder la conduite de votre auto sans aucune limite. Tout le monde peut conduire votre véhicule, mais c’est vous qui subissez le malus en cas d’accident responsable.

Chez Leocare, tout est simplifié grâce à la clause « conducteur non dénommé » qui vous autorise à prêter votre véhicule sur chaque contrat. Transparence et simplicité, c’est Leocare !

Assurance auto et prêt de volant : que se passe-t-il en cas d’accident ?

Bonne nouvelle : la responsabilité civile de votre assurance auto fonctionne lorsqu’un proche a un accident avec votre véhicule. Rassurez-vous : oui, c’est aussi le cas d’une assurance au tiers 👌!

Parlons maintenant de choses importantes. En cas d’accident dans un contexte de prêt de volant, deux solutions de remboursement existent :

  • Le proche à qui vous avez prêté le véhicule a un accident non responsable : l’assurance du conducteur responsable s’occupe des frais.
  • Le proche a un accident responsable avec votre voiture : c’est comme si vous étiez vous-même au volant avec une assurance au tiers.
Info
Astuce

Vérifiez que votre propre garantie personnelle conducteur est bien transférée lors du prêt de volant et que les dégâts matériels sont indemnisés sur votre véhicule 🚘!

Assurance auto : quelle franchise en cas de prêt de volant ?

La franchise prêt de volant est bien souvent majorée lors d’un sinistre responsable. Avec Leocare, la transparence est de mise : la franchise d’assurance auto est de 900 €. Elle est appliquée après un accident responsable du conducteur à qui vous prêtez votre véhicule. C’est vous-même, en tant qu’assuré, qui enregistre également un malus, à la suite du sinistre.

Info
Bon à savoir

Sur l’app Leocare, vous pouvez activer vous-même l’option « conducteur secondaire » 5 fois par an. Quand elle est opérationnelle, elle transforme la garantie prêt de volant en option « second conducteur ». Vous profitez donc de tous ses avantages 🥰!

Lors d’un accident de voiture non responsable, la franchise « accident non responsable » s’applique. Son montant vous est remboursé par l’assurance du conducteur tiers dans les plus brefs délais 💰. À savoir 😊 !

Quelles sont les restrictions du prêt de volant pour un jeune conducteur ?

Certains assureurs n’incluent pas de prêt de volant pour une assurance auto avec jeune conducteur. Pourquoi ? Parce qu’ils ont statistiquement plus de risques d’enregistrer un sinistre. S’il s’agit de votre propre fils ou fille, il vaut mieux le désigner comme conducteur secondaire, notamment s’il ou elle conduit votre voiture. Votre enfant de moins de 20 ans vient d’avoir son permis de conduire ? Ajoutez-le comme conducteur secondaire de votre voiture, via l’app Leocare ! Grâce à ce statut, il engrange un bonus dès ses premières années de contrat et profite de votre garantie personnelle conducteur. Elle n’est pas belle, la vie 😉?

La FAQ de la garantie prêt de volant

En assurance auto, un prêt de volant est une garantie complémentaire qui vise à transférer la couverture du conducteur principal à un conducteur occasionnel. Quand vous prêtez votre voiture à un proche de manière occasionnelle, c’est un prêt de volant. Quand vous laissez le volant à un autre conducteur pendant un long trajet, la garantie prêt de volant s’applique aussi.

En assurance, le conducteur qui cause l’accident est déclaré responsable du sinistre. C’est la même chose dans un contexte de prêt de volant. Toutefois, en cas d’accident responsable, c’est vous qui subissez le malus sur votre prime d’assurance et une franchise majorée. En cas d’accident non responsable, cela dépend des garanties souscrites dans votre contrat d’assurance auto.

En France, rien n’interdit le prêt de voiture quand un véhicule est assuré, puisque la garantie responsabilité civile s’applique quel que soit le conducteur. Par contre, plusieurs règles sont à respecter : il faut que la personne à qui vous prêtez votre voiture possède le permis de conduire. Vous devez aussi souscrire la garantie prêt de volant et informer votre compagnie d’assurance de votre intention de prêter votre voiture. Si cette garantie n’est pas souscrite dans le contrat, l’assuré qui prête son véhicule engage sa propre responsabilité. Son assurance peut alors lui demander le remboursement des indemnisations versées au titre de la responsabilité civile en cas d’accident.

Pour conduire la voiture de quelqu’un d’autre, vous devez être titulaire du permis de conduire. Si c’est le cas, vérifiez que l’assurance du propriétaire du véhicule est en cours de validité. Lorsque vous conduisez son véhicule, c’est son assurance qui s’applique en cas de sinistre responsable ou celle de l’autre conducteur en cas de sinistre non responsable.