pouvoir achat

Assurance : la loi Pouvoir d’Achat, essentielle mais pas suffisante

11/08/2022 Par

À l’heure où la France traverse une période d’inflation sans précédent, le pouvoir d’achat est au cœur des débats et fait l’objet d’une loi éponyme. Ce projet de loi finance inclut un volet inédit dédié à la « résiliation en 3 clics ». Un nouvel amendement vient en effet d’être adopté permettant à tout Français ayant souscrit un contrat d’assurance en ligne de faciliter sa résiliation grâce à l’ajout d’un bouton et ainsi « garantir une identification et un accès facile, direct et permanent à cette fonctionnalité ». Initialement prévu pour les contrats souscrits en ligne, l’amendement s’est étendu à tous les contrats d’assurance lors d’une nouvelle session de délibération dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 juillet. Cette nouvelle mesure devrait voir le jour dès le début de l’année 2023.

Depuis le début, chez Leocare, nous agissons pour une assurance plus juste, en faveur du pouvoir d’achat des Français. Depuis notre création en 2017, nous donnons la possibilité à nos assurés de résilier en 1 minute leur ancienne assurance sur notre application et nous disposons d’ores et déjà de conseillers Leocare disponibles pour prendre en charge la résiliation de leurs assurances Leocare.

Mais ce projet de loi n’est qu’une étape. La résiliation en 3 clics n’est qu’un écran de fumée. Il faut aller au bout de la démarche pour répondre, réellement, à l’enjeu du pouvoir d’achat, en digitalisant au plus vite tous les outils de l’assurance pour permettre davantage de flexibilité et d’économies. C’est le cas notamment du relevé d’information, qui, à l’heure actuelle, ralentit énormément les démarches de changement d’assurances tant il est long à obtenir. Il en est de même pour la carte verte. Rien qu’en dématérialisant la carte verte, les compagnies d’assurances pourraient économiser plus de 60 millions d’euros qu’elles devraient reverser à leurs assurés.

Avec cette simplification, les assurés pourront plus facilement profiter des offres d’assurance les plus attractives du marché, et notamment celles proposées par les néo-assurances, en moyenne 30% moins chères que les assureurs traditionnels, à garanties équivalentes. Par exemple, pour une assurance automobile, cela représenterait des économies allant de 22 à 37 euros par mois en moyenne, autrement dit de 264 à 444 euros chaque année.

Partager l'article