assurance colocation

Assurance colocation : obligatoire ?

02/09/2022 Par

Les préjugés ont la vie dure… combien de fois a-t-on vu qu’il était obligatoire de souscrire une assurance colocation pour être bien assuré… Que nenni ! On lève le voile sur toutes ces idées reçues qui sèment le trouble dans l’esprit de nos chers coloc !

Pour être bien assuré, il faut que tous les colocataires souscrivent une assurance

⛔ FAUX ⛔ L’assurance fonctionne très simplement : une police d’assurance est rattachée à une adresse, pas une personne. Dès le moment où une des personnes qui vit dans la colocation a souscrit une assurance pour l’adresse à laquelle vous vivez c’est bon, vous n’avez plus rien à faire. C’est comme si on demandait aux enfants d’une famille de souscrire une assurance, ça n’a pas de sens on est d’accord !?

Si un sinistre survient dans le logement, tous les colocataires seront impactés

✅ VRAI et FAUX ⛔ Dans le cas où un sinistre surviendrait dans un logement, il est fortement recommandé de mentionner tous les colocataires au sein du contrat. Ainsi en cas de sinistre, la responsabilité peut être attribuée à la personne à l’origine du dommage. Petit bémol quand même : le prix de l’assurance augmentera pour tout le monde.

Mon propriétaire m’a dit qu’il a souscrit une assurance, je n’ai pas besoin d’y souscrire

⛔ ENCORE FAUX ⛔ La location est le seul cas où deux assurances se chevauchent. Votre propriétaire va souscrire une assurance appelée PNO (propriétaire non occupants) tandis que vous allez souscrire une assurance MRH (multirisques habitation).

Quelles différences ? L’assurance PNO assure les murs du logement et permet de couvrir les risques liés au fait que le logement soit vide. Cette assurance permet donc de couvrir tous les dommages que le propriétaire peut causer à autrui, que ce soit l’occupant, le voisin et même un passant. Cette assurance est obligatoire.

L’assurance MRH va quant à elle couvrir le logement en lui-même et tous les biens qu’ils contient. Elle est appelée multirisques car elle vous couvre contre tous les types de sinistres susceptibles d’arriver dans votre logement (dégâts des eaux, cambriolage, catastrophes naturelles….)

Je n’ai pas besoin d’ajouter mes colocataires au contrat pour qu’ils soient couverts

✅ VRAI… mais un peu FAUX ⛔ Pour garantir une protection maximale et permettre à vos chers coloc’ de profiter des services de l’assurance, il est fortement recommandé de les ajouter au sein du contrat. 

Cela leur permettra d’une part de bénéficier des services que propose l’assurance, comme la protection télétravail par exemple. Ils pourront aussi être déclarés responsables dans le cadre d’un sinistre. Et cerise sur le gâteau, ils pourront obtenir une attestation s’ils ont besoin de justifier de leur lieu d’habitation.

Je n’ai pas besoin de montrer à mon propriétaire que je suis assuré.

⛔ Devinez… FAUX ! ⛔ La loi impose aux locataires d’un logement de fournir au début de la location puis chaque année une attestation de votre assurance habitation. Si après un premier rappel vous n’avez pas été en mesure de la lui fournir, le propriétaire est en droit de résilier le contrat de bail.

Il n’est pas nécessaire de prévenir mon assurance d’un changement de colocataires

⛔ Le dernier pour la fin… FAUX ! ⛔ Tout changement doit être notifié à votre propriétaire dans un premier temps, puis à votre assurance. Comme dit un peu plus haut, cela permettra à tout le monde d’être protégé à 100% en cas de pépin.

Vous êtes à la recherche d’une assurance qui vous donne des conseils vachement cools tout en vous permettant d’économiser jusqu’à 25% sur le prix de votre assurance habitation ? Ça tombe bien, on a tout ce qu’il vous faut ici 👇

Partager l'article